1860 – 1870

1860
[Multiple Authors], Bulletin des actes administratifs des Établissements français dans l’Inde, volume 33, issues 182 to 193, 1860.
British Library

COLLAS, Auguste-Marie-Alcibiade, Maladies des Indes orientales. De la nature et du traitement du rajah ou anthrax non pestilentiel endémique à la côte Coromandel et particulièrement à Pondichéry, Pondicherry: Imprimerie de Géruzet, 1860, 46 pp.
NUMM- 5426217 | Gallica

FOUCAUX, Philippe-Édouard, Lalitâ-Vistara. Histoire du Bouddha Sakya Muni, translated from Tibetan, Paris: Duprat, 1860, 438 pp.

GATINE, Adolphe-Ambroise-Alexandre, Réclamations des cultivateurs hindous, Paris: Cordier, 1860, 21 pp.

1861
[Multiple Authors], Bulletin des actes administratifs des Établissements français dans l’Inde, volume 34, issues 194 to 201, 1861.
British Library

BURNOUF, Émile, La Bhagavad-Gîtâ, ou Le Chant du bienheureux: poëme indien, translated from Sanskrit, Paris: Duprat, and Nancy: Grosjean, 1861, 235 pp.
NUMM- 5809705 | Gallica

Premier texte publié traduit du sanskrit dans une langue européenne, la Bhagavad-Gîtâ avait été traduite en français dès 1787 par l’abbé J.-P. Parraud, d’après la traduction anglaise de Charles Wilkins parue trois ans plus tôt. En 1832 était parue de façon posthume la traduction de Jean-Denis Lanjuinais faite sur l’édition de A.-W. Schlegel et sa traduction latine, citée en annexe avec le texte sanskrit translittéré. C’est avec ces traductions indirectes que rompt l’ouvrage proposé en 1861 par Émile-Louis Burnouf, helléniste en poste à la faculté des lettres de Nancy et cousin du grand indianiste Eugène Burnouf. Publiée en complément d’une grammaire déjà parue et d’un dictionnaire sanskrit-français à paraître, la traduction littérale en prose du dialogue entre le prince et son cocher divin à la veille de la grand bataille du Mahâbhârata, donnée en regard du texte sanskrit translittéré selon des principes exposés en début d’ouvrage, fait partie d’un projet de vulgarisation de la connaissance de la langue sanskrite. Le texte est retenu pour sa vertu pédagogique, puisqu’« [à] cause de la métaphysique qui s’y développe, [l]e poëme offre une variété de mots composés et abstraits, dont les éléments ont entre eux des rapports moins faciles à saisir que dans les mots pittoresques de la langue épique » (p. vii). La traduction sera rééditée en 1895 et 1905.
[CLB]

The Bhagavad Gita was the first text to be translated from Sanskrit into European languages. It had been translated into French as early as 1787 by the Abbé J.-P. Parraud, but from the English translation by Charles Wilkins which had appeared three years earlier. In 1832 there was the posthumous publication of Jean-Denis Lanjuinais’s translation into French of A. W. Schlegel’s German version accompanied by appendices that included his translation into Latin with a transliteration of the Sanskrit text. The work presented in 1861 by Émile-Louis Burnouf broke with this practice of indirect translation. Burnouf was a scholar of Ancient Greek working at the Faculty of Letters in Nancy and the cousin of the great scholar of Indian philology Eugène Burnouf. Published in conjunction with both a grammar of Sanskrit which appeared a short while before it and a Sanskrit-French dictionary which was due to follow it, the literal prose translation of the dialogue between the prince and his divine charioteer on the eve of the great battle in the Mahabharata played a role in the popularization of the knowledge of Sanskrit. It was presented side-by-side with the text in Sanskrit which had been transcribed according to principles set out in the text’s introduction, The text was selected by Burnouf for its pedagogical qualities because, ‘due to the system of metaphysics developed within it, the poem offers a variety of compound and abstract words, whose components have links that present a greater challenge to understanding than those in the descriptive words in the language of the epic’ (p. vii). Émile-Louis Burnouf’s translation appeared in a second and third edition in 1895 and 1905.
[CLB/IM]

ÉNAULT, Louis, L’Inde pittoresque, Paris: Morizot, 1861, 510 pp.
Google Books

FORGUES, Émile Daurand, La Révolte des Cipayes, épisodes et récits de la vie anglo-indienne, Paris: Hachette, 1861, 462 pp.
Google Books

VALBEZEN, Eugène-Anatole de, La Malle de l’Inde, Paris: Lévy, 1861, 333 pp.
NUMM- 5609493 [2e édition] | Gallica

1862বেংগগালী/(தமிழ்
[Multiple Authors], Bulletin des actes administratifs des Établissements français dans l’Inde, volume 35, issues 202 to 213, 1862.
British Library

DUVAL, Jules, Histoire de l’émigration européenne, asiatique et africaine au XIXe siècle: ses causes, ses caractères, ses effets, Paris: Guillaumin, 1862, 512 pp.
NUMM- 5401846 | Gallica

FOUCAUX, Philippe-Édouard, Onze épisodes du Mahâbhârâta, translated from Sanskrit, Paris: Duprat, 1862, 493 pp.
Google Books
[edition with 436 pages]

MANGIN, Arthur, pseud. (O’BERN, Daniel), La Révolte au Bengale en 1857 et 1858, Souvenirs d’un officier irlandais, Tours: Mame, 1862, 340 pp.
Google Books

ROUX, Joseph-Siméon, Le Bailli de Suffren dans l’Inde, Marseille: Barlatier-Feissat et Demonchy, 1862, 306 pp.
NUMM- 5787730 | Gallica

1863
[Multiple Authors], Bulletin des actes administratifs des Établissements français dans l’Inde, volume 36, issues 214 to 225, 1863.
British Library

BADER, Clarisse, La Femme dans l’Inde antique: études morales et littéraires, Paris: Duprat, 1863, 594 pp.
Google Books
[1864 edition]

FAUCHE, Hippolyte, Le Mahabharata: poème épique de Krishna-Dwaipayana, translated from Sanskrit, Paris: Klincksieck, Durand and Pedone-Lauriel, and London: Williams and Norgate, 1863, 34 pp.

1864
[Multiple Authors], Bulletin des actes administratifs des Établissements français dans l’Inde, volume 37, issues 226 to 237, 1864.
Part 1 | British Library
Part 2 | British Library

AZÉMA, Georges, Noella, Paris: Hachette, 1864, 158 pp.
NUMM- 5734620 | Gallica

LESCURE, N.-M., Précis historique sur les établissements français dans l’Inde, Pondicherry: Imprimerie de Géruzet, 1864, 208 pp.
NUMM- 5836752 | Gallica

1865
[Multiple Authors], Bulletin des actes administratifs des Établissements français dans l’Inde, volume 38, issues 238 to 249, 1865.
British Library

1866
[Multiple Authors], Bulletin des actes administratives des Établissements français dans l’Inde, volume 39, issues 250 to 263, 1866.
British Library

BOHAN, Henry, Voyage aux Indes orientales, coup d’oeil sur leur importance politique et commerciale, recherches sur différentes origines, Paris: Chamerot et Lauwereyns, 1866, 262 pp.
Google Books

LEJEAN, Guillaume, Le Pandjab et le Cachemir, Paris: Hachette, 1866, 47 pp.

1867
[Multiple Authors], Bulletin officiel des Établissements français de l’Inde, volume 40, issues 1 to 15, Pondicherry: Imprimerie du Gouvernement, 1867.
British Library

ASSOLLANT, Alfred, Aventures merveilleuses, mais authentiques, du capitaine Corcoran, 2 vols, Paris: Hachette, 1867, 348 pp.
Google Books
[1872]

Assollant’s adventure fiction, republished in 2001, recounts the adventures of its eponymous hero, a Breton sailor charged with the mission to travel to India and find the fictional theological text, the Gouroukaramtâ. Corcoran’s arrival in the imaginary Marathan kingdom of Bhagavapour coincides with the onset of the Indian uprisings (1857−58), which acts as a convenient historical backdrop to a French-led victory over the British. After ‘liberating’ the Marathans and being crowned their leader, Corcoran forms a republican state that is handed back to its Indian citizens to remain as a longstanding example of the benefits of French-led colonialism. It thus offers a prime example of the persistent desire in French writing to compensate for the loss of French India, in this case by creating a fictional victory over the British that takes place within an entirely imaginary setting.

Dans ce roman d’aventures, réédité en 2001, Assollant raconte les péripéties de son héros éponyme, un navigateur breton, chargé de la mission de voyager en Inde afin de trouver le Gouroukaramtâ, un texte sacré (fictif d’ailleurs). L’arrivée de Corcoran dans le royaume maharatte de Bhagavapour (un lieu également fictif) coïncide avec le début de la révolte de 1857, qui sert d’arrière-plan historique et utile à une victoire emportée par les Français sur les Britanniques. Après avoir libéré les Mahrattes et une fois installé comme leur chef, Corcoran construit un état républicain qui est ensuite restitué aux Indiens pour servir comme un exemple quasi-permanent des bienfaits d’un colonialisme à la française. Ce livre nous offre donc un exemple clé du désir incontournable dans les représentations de l’Inde en langue française d’une écriture qui voudrait être une compensation de la perte de «L’Inde française». Cette compensation est réalisée par le biais d’une victoire imaginaire où les Français l’emportent sur les Britanniques dans un lieu entièrement fictif.
[NF]

DEVAY, François, Journal d’un voyage dans l’Inde anglaise, à Java, dans l’archipel des moluques, sur les côtes meridionales de la Chine, à Ceylon, 2 vols, Paris: Firmin-Didot, 1867, 486 pp.
NUMM- 5806711 > Tome 1 | Gallica
NUMM- 5806903 > Tome 2 | Gallica

HUILLET, N., Hygiène des blancs, des mixtes et des Indiens à Pondichéry, Pondicherry: Imprimerie de Géruzet, 1867, 272 pp.
Google Books

JACQUEMONT, Victor, Correspondance inédite de Victor Jacquemont avec sa famille et ses amis: 1824-1832, 2 vols, Paris: Lévy, 1867, 406 pp.
Google Books
[volume 2]

PANISSE, Henri, comte de, La Russie, la Perse, l’Inde, souvenirs de voyage, 1865-1866, Paris: Imprimerie de Jouaust, 1867, 417 pp.
Google Books

PISTRE, M. T., Essai sur la colonisation, Apt: Imprimerie de Jean, 1867, 99 pp.

PONSON DU TERRAIL, Pierre Alexis de, Le Dernier mot de Rocambole. V. Un drame dans l’Inde, 5 vols, Paris: Dentu, 1867, 463 pp.
Google Books

1868
[Multiple Authors], Bulletin officiel des Établissements français de l’Inde, volume 41, issues 1 to 14, Pondicherry: Imprimerie du Gouvernement, 1868.
British Library

ASSOLLANT, Alfred, L’Aventurier. I. Un amour républicain, Paris: Dentu, 1868, 362 pp.
NUMM- 5673122 | Gallica

JACOLLIOT, Louis, La Devadasi (Bayadère), comédie en quatre parties traduites du tamoul, translated from Tamil, Paris: Lacroix et Verboeckhoven, 1868, 47 pp.

LAUDE, François-Nicolas, Études statistiques sur la population des établissements de Pondichéry et de Karikal, Pondicherry: Imprimerie du Gouvernement, 1868, 38 pp.

MASSIAS, H., Un voyage dans les mers de l’Inde, scènes de la vie maritime, 2 vols, Paris: Plon, 1868, 287 pp.
Google Books
[1869 edition]

1869
[Multiple Authors], Bulletin officiel des Établissements français de l’Inde, volume 42, issues 1 to 16, Pondicherry: Imprimerie du Gouvernement, 1869.
British Library

DURU, Alfred, and Henri CHIVOT, Le Rajah de Mysore, Paris: Dentu, 1869, 31 pp.

JACOLLIOT, Louis, La Bible dans l’Inde, vie de lezeus Christna, Paris: Lacroix, 1869, 391 pp.

Google Books

Louis Jacolliot was a French administrator in India. He was also an important member of the Theosophical Society whose members included the better known Annie Besant. Jacolliot’s works on India are theological comparisons between the Judaeo-Christian framework and the brahmanical framework. In this book Jacolliot uses his extensive knowledge of Hindu mythology to suggest that the Bible originated in India, from the life of the celebrated Krishna. According to Jacolliot’s controversial thesis, the evolution and transportation of Hindu ideology across different cultures westwards eventually led to the transformation of ‘Krishna’ into ‘Christ’.
[JM]

Louis Jacolliot était un administrateur français en Inde. Il était également un des membres importants de la Société Théosophale dont faisait partie Annie Besant, qui est plus connue. Les ouvrages de Jacolliot sur l’Inde sont des comparaisons théologiques entre les systèmes judéo-chrétien et bramhanique. Dans ce livre, Jacolliot utilise sa grande connaissance de la mythologie hindoue pour suggérer que la Bible vient de l’Inde, de la vie du célèbre Krishna. Selon la thèse controversée de Jacolliot, l’évolution et la transposition de l’idéologie hindoue dans les différentes cultures occidentales a fini par amener la transformation de Krishna en Christ.
[JM/CJ]

SIEGFRIED, Jacques, Seize mois autour du monde, 1867-1869, et particulièrement aux Indes,en Chine et au Japon…, Paris: Hetzel, 1869, 360 pp.
NUMM- 5807306 | Gallica

THOMAS, Edme, La Tigresse du Bengale, Paris: Vieillot, 1869, 15 pp.


Annotator:
[NF] Nicola Frith, Bangor University, UK

Leave a Reply