1610 – 1620

1611
PYRARD, François, Discours du voyage des François aux Indes Orientales, ensemble des divers accidens, adventures et dangers de l’auteur en plusieurs royaumes des Indes et du séjour qu’il y a fait par dix ans, depuis l’an 1601 jusques en cette année 1611, suivi de Traite et description des animaux, arbres et fruicts des Indes Orientales observées par l’auteur, plus un brief advertissement et advis pour ceux qui entreprennent le voyage des Indes, Paris: Chez David Le Clerc, 1611, 371 pp.
édition de 1611 (Gallica)
édition de 1619 (revue et augmentée) (Gallica)

Originaire de Laval, François Pyrard embarque sur le Corbin en 1601. L’escadre française, comprenant un deuxième vaisseau le Croissant avec François Martin à bord, a pour objectif de se familiariser avec la route maritime des Indes orientales. Cependant, le Corbin fait naufrage près des Maldives. Pyrard y séjourne durant cinq années avant de se faire capturer par les Portugais. Après avoir passé deux ans à Goa, il est contraint de s’enrôler comme soldat pour mener à bien une expédition qui le mènera à Ceylan, au Bengale, en Insulinde et aux Moluques avant de prendre le chemin du retour vers le Portugal. Au cours de son récit, Pyrard dépeint notamment un portrait anthropologique de la civilisation indienne avec ses coutumes hindoues, la mise en place de l’islamisation et la présence grandissante des européens sur le territoire. Il donne donc d’importantes informations sur la situation politique, religieuse et commerciale des Portugais mais aussi des autochtones. Répondant aux caractéristiques littéraires du récit de voyage, avec entre autre la structure ternaire : départ (avec tempête et naufrage), séjour et retour, l’œuvre de Pyrard se présente comme une succession d’anecdotes décrivant à la fois le peuple et le milieu découverts mais aussi ses impressions de voyageur.
[MBL]

A native of Laval in the prosperous Maine region (now Mayenne), François Pyrard set sail on The Corbin in 1601. The aim of the French flotilla, which included a second vessel called the Croissant, with François Martin on board, was to explore the maritime route to the East Indies. The Corbin, however, was wrecked near the Maldives. Pyrard spent five years on those islands before being captured by the Portuguese. After spending two years in Goa, he was forced to enlist and carry out an expedition which took him to Ceylon (now Sri Lanka), to Bengal, to the Malay Archepelago and to the Moluccas (now Maluku Islands), before returning to Portugal. In his narrative, Pyrard most notably paints an anthropological portrait of Indian society, with its Hindu customs, the establishment of Mughal rule and the growing presence of Europeans in these regions. As a consequence, he provides important information on the political, religious and trading lives of the Portuguese, as well as those of the indigenous peoples. Pyrard’s work reproduces the typical literary characteristics of the travel narrative of the period with its tripartite structure of departure (including a storm and a shipwreck), period of residence and return. It presents itself as a series of anecdotes that describe both the people and the landscapes discovered, as well as the traveller’s impressions.
[MBL/IM]

1617
MOCQUET, Jean, Voyages en Afrique, Asie, Indes orientales et occidentales, Paris: J. de Heuqueville, 1617, 442 pp.
Gallica

Leave a Reply